Parmi toutes les essences d’agrumes, celle de la bergamote est ma préférée…Son odeur est fraîche, délicate et puissante à la fois… Ne vous fier pas à son aspect difforme, ce petit agrume est véritable petit trésor…

Originaire de Calabre, le bergamotier, petit arbre sur lequel pousse la bergamote, serait issu d’un croisement entre un oranger amer et un citronnier. L’essence naturelle est extraite de l’écorce du fruit et est utilisée surtout dans le domaine alimentaire et dans le domaine de la parfumerie/cosmétique. Il s’agit bien d’essence et non d’huile essentielle du fait de son mode d’obtention, même si j’emploie le terme d’« huile essentielle » dans cet article.

La richesse des composants de l’essence de bergamote en fait un produit particulier aux propriétés étonnantes.

Propriétés et indications

Sa forte teneur en esters et en linalol fait de la bergamote une excellent huile calmante, apaisante et sédative. Elle sera utile en cas de stress, d’anxiété, de difficultés d’endormissement, d’insomnies, et sera d’une aide précieuse en cas de dépression.

Le linalol lui permet aussi d’être une excellente huile antispasmodique ; en effet elle limite la contraction des muscles lisses et striés, ce qui permet de calmer et de limiter les spasmes.

Une autre propriété de cet agrume est qu’il facilite la digestion et régule l’appétit. La bergamote contient du limonène qui agit sur la motilité gastrique et qui soulage les nausées. Il favorise aussi la production de bile par le foie, qui est libérée dans les intestins, ce qui facilite la digestion des corps gras. La bergamote est également carminative, c’est-à-dire qu’elle favorise l’expulsion des gaz intestinaux.

Il est toujours très intéressant de regarder les propriétés psycho-émotionnelles d’une huile essentielle. La bergamote est une huile qui va agir sur la bonne humeur, la joie de vivre et l’optimisme.

Comment l’utiliser ?

Selon les pathologies et les problèmes à traiter, il est possible d’utiliser différentes voies d’application:

  • La diffusion est la voie à privilégier en cas de stress, d’anxiété et de problèmes de sommeil. En l’utilisant de cette façon, cela aura aussi l’avantage de purifier l’air de la pièce de la maison où a lieu la diffusion.
  • Une autre voie d’utilisation possible est la voie cutanée par le massage. Cela se prête particulièrement en cas de problèmes digestifs (massage de l’abdomen). Il s’agira d’un usage local, en diluant l’huile essentielle dans une huile végétale, et surtout en ne s’exposant pas au soleil dans les 12 heures suivant l’application.

Y a-t-il des contre–indications ?

L’usage de l’essence de bergamote est approprié chez les adultes et les enfants de 6 ans et plus. Déconseillé chez le femme enceinte et allaitante.

L’huile essentielle de bergamote est irritante pour la peau si elle appliquer pure ; il faut donc toujours la diluer à 20% minimum dans une huile végétale avant l’application.

Elle est aussi photosensibilisante ; il ne faut donc pas s’exposer au soleil dans le 12 heures suivant l’application…sinon vous vous retrouverez avec des tâches sur la peau qui peuvent persister à vie….

Ne pas utiliser l’huile essentielle de bergamote si vous suivez un traitement médical cela pourrait interférer avec vos médicaments et en diminuer l’efficacité. Ceci est valable en cas de prise de contraceptif oral.

Pour finir cet article, si comme moi vous adorez l’odeur des agrumes, je vous donne les huiles essentielles qui suivent vont permettront de passer une nuit paisible : orange douce, mandarine et bergamote à parts égales dans un flacon. Vous pouvez rajouter de l’huile essentielle de lavande vraie qui a aussi en effet relaxant et sédatif. Verser le nombre de gouttes du mélange indiqué sur la notice du diffuseur. Place ensuite à une nuit sereine et calme, agrémentée de jolis rêves…